TAUX D’INVALIDITE

Cas d’infirmités multiples suite à un seul et même accident:

Les assureurs appliquent généralement la méthode dite de ""Balthazar"", dont l’objectif est d’affecter un pourcentage à une infirmité, puis d’estimer successivement les autres infirmités par rapport à la capacité restante.

Par exemple, suite à un accident l’assuré subi 2 infirmités:

- jambe droite 5%

- jambe gauche 7%

Son taux d’invalidité sera vraisemblablement calculé comme suit:

- Jambe droite 5% de 100% = 5%

- capacité restante 100% - 5% = 95%

- jambe gauche: 7% de 95% = 7.36%

- capacité restante: 95%- 7.36% = 87.64%

L’incapacité retenue sera: 100 - 87.64% = 12,36%

La méthode d’évaluation doit clairement figurer dans votre police d’assurance.


NOS DERNIERS ARTICLES

  • > Contrôle technique et Assurance Auto : Depuis le 1er janvier 1992, le contrôle technique est obligatoire en France. Faisons ensemble le point sur un contrôle incontournable et pourtant mal connu. A quoi sert le contrôle technique ? Le contrôle ... Lire la suite.


  • > Stages de sensibilisation à la sécurité routière : Comment récupérer ses points ? : Suite à une importante perte de points sur le permis de conduire, il est possible de participer de façon volontaire à un stage de sensibilisation à la sécurité routière. Il permet de récupérer jusqu’à 4 points sur son permis et ainsi éviter que ... Lire la suite.


  • > Autres équipements à avoir dans votre voiture : S’ils ne sont pas obligatoires, certains équipements peuvent se révéler très utiles en cas de besoin. C’est le cas notamment du papier de constat amiable. Sa complétion est devenue incontournable en cas d’accident de la route pour faciliter vos démarches auprès de votre assurance. ... Lire la suite.


  • > Alcool au volant : Le taux légal d’alcoolémie pour les jeunes conducteurs va passer de 0,5 à 0,2 grammes par litre de sang pour les conducteurs novices. Soit l’équivalent d’un seul verre. Une mesure accueillie de manière bien différente par 40 millions d’automobilistes et la Ligue contre la ... Lire la suite.


  • > Résiliés pour non paiement des cotisations : Une résiliation pour non-paiement de votre prime d’assurance auto peut entraîner de nombreuses déconvenues. Tout d’abord, même résilié, vous êtes toujours redevable de l’intégralité de votre prime, tout en n’étant plus assuré. Ensuite, souscrire un nouveau contrat d’assurance ... Lire la suite.


Active assurances - SAS de Courtage d’assurances au capital de 30 000 € - RCS Nanterre : 527 496 699 – N° ORIAS : 10058420 – Siège social : 8/10 rue de la Ferme 92100 Boulogne-Billancourt